jeudi 27 janvier 2011

SMS ...

Jeunesse impatiente
qui ne connaissez
des mots, que la phonétique
pour courir plus vite
de vos sms
vers celui ou celle
que vos voeux appellent.
Que saurez-vous
des tourments,
des supplices et
des joies indicibles
où nous plongeaient
autrefois, fébriles,
l'attente, l'espoir
d'une missive ?

S'il existe un lieu
où rien ne se perd
où subsistent toujours
aussi vives, nos émotions
ce sont les souvenirs
où l'on peut à l'envi renaître
aux doux plaisirs d'antan,
cet heureux temps
où les lettres
étaient, de la vie,
les plus précieux présents.
On en gardait les feuillets
dans une boîte, au secret,
en y glissant avec des larmes
un brin odorant de muguet...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar