dimanche 9 janvier 2011

Terre d'Arménie à nulle autre pareille ...


Le lac Sevan rejoint le ciel et l'épouse

Gardien immuable le Mont Ararat veille depuis la nuit des temps sur notre destinée


Pays de légende où vit le jour celle de la malheureuse Aghtamar

Arménie, avide de culture depuis les temps reculés, 
 
amoureuse de tous les arts,



perpétuant avec ferveur l'art musical ancestral.


Arménie, pays de pierre ou scintille au loin, sur les pentes rocailleuses des monts, l'obsidienne ...

terre de foi où règnent les monastères

tandis que s'érigent les lettres de fer gardiennes de notre mémoire.

Au sortir de son passé de domination, l'antique Arménie devenue  jeune république ...


confie à sa jeunesse ses espoirs d'avenir meilleur ...



cultive ses vignes

et garde vivant dans ses croix de pierre le souvenir d'antan



2 commentaires:

  1. Բւրևւ Ծովինար
    Au hasard de mon passage ici, je vois les photos et lis les commentaires qui rejoignent le poème qui défile en boucle sur la page d'accueil de mon site !
    Oui, le pays que nous aimons est magnifique dans sa nature mais laisse à désirer sur certains points, cf DD que nous connaissons par ailleurs.
    Srdants parèvner.

    RépondreSupprimer
  2. Nous aimons l'Arménie mythique, celle de nos rêves ; comment pourrait-il en être autrement. Mais il y a aussi l'Arménie-réalité ...

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar