dimanche 20 février 2011

Canicule

Tout le jour
un soleil de feu
a dévoré l'espace ;
tapie dans l'ombre de la chambre
j'attends que vienne la nuit ;
je ne veux rien,
qu'un souffle d'air ;
en l'attendant,
le ventilo zélé
fait mon affaire.

La nuit est descendue
dame lune est en congé ;
seul un clou de diamant
planté dans la moire
noire
scintille ;
et, devant la fenêtre
enfin grande ouverte,
je me déploie
et me noie
dans le bien-être d'un frisson
telle une amante comblée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar