mardi 22 février 2011

Rêverie - avec la complicité de Frédéric

A cette heure
qui n'est plus la nuit
pas encore le jour,
regard levé vers toi,
étoile qui luit
-un peu pour moi aussi ?-
je me demande
ce que sera le jour qui vient
je n'attends rien
mais je veux tout
un regard, un sourire
de qui j'aime déjà
de qui je ne sais rien
surprises que la vie sème
parfois pour nous ravir ...
imprévu, inconnu, hasard
nouveaux élans qu'on espère
souffle qui régénère ...
Demain sûrement

video


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar