mardi 8 février 2011

SOLEIL ROUGE


Un soleil rouge si lumineux
trop bas déjà sur l'horizon
imprévisible, inattendu
au détour de la route
soudain m'éclabousse !
Je ne peux en détacher mes yeux
irréelle beauté d'une vision
dont je veux graver la splendeur,
telle une flamme vive brûlant
 dans ma mémoire pour toujours :
contour parfait d'un disque
incandescent en son milieu
qui lentement disparaît,
englouti dans l'ombre
des montagnes bleues,
inexorablement ...
Plus jamais
ne verrai
à nouveau
un tel prodige
plus jamais.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar