lundi 25 avril 2011

LA PORTE ETROITE

Canal de Corinthe entre mers Egée et Ionienne


Dans cet étroit passage
ouvrage d'art humain
où coulent les eaux
endiguées - enfermées -
par de si hauts remparts,
comme elles s'écoulent nos vies,
bien trop à l'abri de nos peurs.
Vivre intensément effraie
pourquoi ?
Tout est permis en ce monde
qu'il nous faudra quitter :
Le travail, mais l'amour, mais la joie qui passent.
Le malheur de lui-même s'invite,  inutile de le convier !
Comme ces eaux qu'appelle l'infini
se jetant d'une mer dans l'autre
s'échappent enfin de leur carcan,
pareillement,
l'amour de la vie ouvre tous les chemins
cahotants, rocailleux et jubilatoires
si nécessaires à l'esprit curieux
que toute expérience enrichit. 

1 commentaire:

  1. Bonjour.
    C’est en cherchant des renseignements sur le canal de Corinthe que je suis tombé chez vous.
    Je cherchais le trajet que mes grands-parents avaient fait d’Arménie en France dans les années 1922 à 1925. Une des seules choses dont je suis certain c’est qu’ils sont passés par ce canal de Corinthe pour aller vers l’Italie.

    Peut-être avez-vous un témoignage familial d'un trajet emprunté ?

    Je continu à lire vos pages, merci pour le voyage.

    Philippe.
    pserian@gmail.com

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar