mercredi 25 mai 2011

LE MASSACRE DE SMYRNE

http://www.imprescriptible.fr/documents/smyrne1922.htm

"Quelles paroles pourraient dépeindre cette nuit de massacre et ces funérailles? Quelles larmes répondraient à nos malheurs : une ville antique s'écroule dont l'empire avait duré tant d'années, des milliers de cadavres jonchent ses rues, ses demeures, les saints parvis des Dieux. Partout la cruelle désolation, partout l'épouvante et toutes les faces de ta mort." 
Aeneid II, 361-369.


"La captive" d'après Jan-Baptist Huysmans
(Pastel - Dzovinar)

Le sacrifice
Nikos Lygeros

Je me souviens de Cynégire qui perdit la vie
à la bataille de Marathon en retenant de la main
un navire ennemi qui lui fut fatal ;
de leurs haches les barbares tuèrent le brave.
Je me souviens aussi des innocents qui perdirent leur vie
à la catastrophe de Smyrne en tenant avec leur âme
les icônes byzantines et la chrétienté ;
de leurs couteaux les barbares égorgèrent la paix.

La lamentation devient légende seulement par la croyance
et le grec hellénisme seulement par le sacrifice.


** 13 septembre 490 av.J.-C.: la bataille de Marathon
http://www.lefigaro.fr/histoire/monde/2014/09/12/26004-20140912ARTFIG00297-13-septembre-490-avj-c-la-bataille-de-marathon.php
*****************

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=73019
14 septembre 1922 - Le génocide de Smyrne


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar