dimanche 4 septembre 2011

AMITIES

A la vie, à la mort

Il est loin ce temps de l'innocence
où se scellaient sur les bancs de l'école
par des mots graves - à la vie, à la mort -
des amitiés légères comme des coeurs d'enfants.

C'était hier, pourtant,
parce qu'on ne change guère,
lorsque la vie m'offre une amitié qui vaille,
si je ne les dis plus
ces mots sans concession d'autrefois
 tel un pacte de sang 
toujours, encore,
 résonnent en moi  
... à la vie, à la mort ...

Dzovinar

***

Au bord de la plage

Les deux petits amis
 marchaient pieds nus
 du haut de leurs dix ans
 prêts à conquérir le bleu
des châteaux de sable
 et à s'épuiser tous les deux
 face à la puissance de la mer
 pour comprendre comment
 cent éléphants pouvaient
 tenir sur un brin d'herbe.
 Derrière eux, ils laissaient
 de rares traces sur le sable
 tant leurs pas étaient légers
 aussi personne sur la plage
 ne se rendit compte
 de la présence des maîtres.

Nikos Lygeros

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar