samedi 10 septembre 2011

SI J'ETAIS ...


L'enfant disait
Ô toi que j'aime tant
je voudrais être
assez grande
pour t'étonner
assez belle
pour t'éblouir
assez sage
pour te séduire
si telle était ma nature
m'aimerais-tu ainsi ?
Alors son rêve répondit
 innocente créature
l'amour n'obéit pas à ces lois
j'aimerais ce que tu es
si je t'aimais.

Dzovinar

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar