mardi 29 novembre 2011

Amour Courtois

Feutres - Dzovinar

Quand on lit ces poèmes
tout de grâce animés
on se prend à rêver
à ces temps où l'amour
savait si bien attendre ...

On songe à la ferveur
des passions amoureuses
quand, pour conquérir
le coeur de sa reine,
il fallait aussi
séduire la duègne !

Ces joutes d'un autre âge
dont le temps était 
l'essentiel rouage 
ont sombré dans l'oubli
et ne sont plus aujourd'hui
que rêveries de poète ...

Dzovinar

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar