mardi 22 novembre 2011

CADEAU D'UNE ROSE - Mathéos ZARIFIAN (1894-1924)

Cadeau d'une rose
Pastel - Dzovinar

Une tendre âme, le soir,
ayant appris que je n'avais plus rien d'intime,
M'a offert une rose, en automne.

J'ai pris la rose et l'ai portée
- une goutte de larme sous la paupière -
A mon vase d'albâtre
Pour que cesse sa tristesse.

Et voilà que reste en face de moi,
Comme une belle désillusion,
Mon vase paisible
Devenu maintenant un rêve.

Quel soir, toutefois,
Apportera au malade,
Devant le sombre abîme,
Une illusion plus belle et vaine ?

Mathéos Zarifian
Traduction Louise Kiffer-Sarian





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar