samedi 12 novembre 2011

L'allée aux oiseaux

Pastel - Dzovinar

 C'est le moment du jour 
 où, tel un point d'orgue, 
 tout se pare soudain 
 d'une lumière particulière, 
 emportant déjà vers le prochain sommeil 
 les arbres, les êtres et les choses.
 Le coeur humain désarmé, 
 s'ouvre malgré lui 
 offrant à la mélancolie 
 la litanie de ses peurs, 
 et chagrins et colères. 
 Puis 
 exorcisant ses manques, 
 rejetant ses doutes, 
  se purifie tout imprégné, 
 en cette fin de jour, 
 d'essences végétales odorantes 
 qu'exhale, dernière offrande, 
chaque feuille du tapis de l'automne. 
 Dans l'allée aux oiseaux, 
  où règnent paix et sérénité 
 l'âme enfin se repose. 
 Dzovinar 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar