jeudi 17 novembre 2011

Quand vous dites "c'est mon amie"


 Vous 

 talentueux amis que j'aime 

 et que je porte aux nues 

 c'est parce que vos vies 

 au contraire de la mienne 

 suivent des courbes ascendantes 

 où tous les espoirs sont permis ;

 si, par trop vous encense, 

 et vous hisse sur un piedestal 

 c'est qu'à mes yeux 

 dans un monde idéal 

 tels des dieux vous rayonnez 

 au zénith de la pensée 

 ouvrant les portes d'un savoir 

 où, s'il en a le désir, 

 chacun à l'envi peut puiser.

 Je vous aime - c'est ma faiblesse -

 pour tout ce qui fait de vous 

 des êtres d'exception 

- vos talents qui me bouleversent 

 vos rêves qui m'enchantent, 

 vos certitudes souvent 

 vos erreurs parfois 

 qui m'attendrissent -

 Je me délecte et me nourris 

 de vos univers prodigieux 

 et du bonheur que vous m'offrez 

 quand vous dites de moi 

"c'est mon amie" 

 même si je n'ignore pas qu'un jour 

 vous m'oublierez.

 Dzovinar 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar