mercredi 7 décembre 2011

Allégresse


Ce matin, 

sur la route ensoleillée déjà 

malgré l'heure matinale,

dans l'air encore chargé 

d'une fraîcheur nocturne,

huit heures ont sonné

au clocher du village.

Une allégresse

que je ne m'explique pas

s'empare alors de moi.

Et mon regard, neuf à nouveau,

se pose sur chaque arbre,

chaque maison, scrute le ciel

découvre l'horizon,

emplissant mon coeur

d'un bonheur que je reçois

sans chercher à comprendre


 pourquoi l'appel sonore d'un vieux clocher

éveille en moi tant d'émotion ,

et tant de joie.

Dzovinar

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar