samedi 17 décembre 2011

Liberté




Dzovinar - feutre

Esclave docile
dévoué au maître
aux confins d'un pays de glace
et de neige 
sans espoir d'avenir
ni d'autre horizon
quels rêves impossibles
meublent tes pensées ?
N'y songe pas !
Ton destin est tracé d'avance,
avant même ta naissance ...

En ce temps où l'humanité servile
n'avait d'autre choix
obéir ou  mourir
tu ne pouvais imaginer
que viendrait un jour
la fureur salvatrice 
libérant enfin les hommes
du carcan de la servitude
au nom d'un mot "liberté"
livré
sans mode d'emploi ...

Dzovinar

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar