mardi 29 mars 2011

Le lieu commun - DENIS DONIKIAN

Ma terre interrompue
              Comme un cèdre coupé
Car le surgeon du jour
              N'est que leurre et que râle
Race défigurée
              ou cendre en d'autres races
Debout à la césure
              De ce siècle en grand deuil
Où les glas sont des rimes
              De sang où l'homme en armes
Jeté sur l'homme le
              Prend pour cible et pour proie

Retour où retentit
              La Terre à convertir
La Terre interprétée
              De prisons en Royaume
Edifice à la face
              De ces fossoyeurs d'âmes

lundi 28 mars 2011

ARARAT



****************
******
Je redoute parfois
que les neiges éternelles,
couronne immaculée
de nos cimes sacrées,
n'emprisonnent nos âmes
dans leur écrin glacé
les figeant à jamais,
par un jour sans soleil
 une nuit sans lune,
dans un sommeil sans rêve.
***************
******

vendredi 25 mars 2011

Cinq mouvements pour un silence - Nikos Lygeros

Ils parlaient
dans une langue
connue d'eux seuls.
Les sons mêlés de leurs voix,
tantôt faibles murmures,
tantôt vagues mugissantes,
remplissaient l'espace ;
échanges étranges,
- meurtrissures, félicités -
messages des âmes,
qu'ils semblaient entendre.
Ils étaient seuls pourtant
dans le théâtre vide de l'humanité.
***Dzovinar***


Représentation donnée à Xanthi (Grèce) - 26 avril 2009 - 
organisée par la communauté arménienne de cette ville
 à l'occasion de la Commémoration
 du Génocide des Arméniens
 perpétré à leur encontre par l'empire ottoman (1915)
"Cinq mouvements pour un silence"





La silencieuse
**
Elle cherchait dans une langue qu'elle ne connaissait pas
Les traces des morts disparus.
Parmi des mots du passé
Il y avait les condamnations de l'avenir.
Il fallait soutenir l'évidence
Et protéger la mémoire.
Les injures des fanatiques proliféraient
Mais elle, n'abandonnait pas.
Elle savait que là-bas l'attendaient
Les morts oubliés du génocide
A qui on n'avait pas encore rendu justice.
***
*** Nikos Lygeros***

(Traduction du grec A.-M. Bras)




Représentation suivie d'un vibrant discours prononcé par l'auteur ...


...suivi d'un déjeuner chaleureux rassemblant les assistants.



samedi 19 mars 2011

TOUT PASSE

Mélancolie d'un soir
où pliant ses bagages
l'astre brillant
quitte le ciel
des rêves que l'on aimait.
En sourdine
alors surviennent
regret, douleur, ennui 
aussi vivants
que les bonheurs d'antan
aussi perfide
que le temps qui fuit
aussi vains que les espoirs
sur lesquels se fondent
les racines de la vie elle-même.


Dzovinar


lundi 14 mars 2011

FREDERIC CHOPIN et NATACHA MELKONIAN

Grande Polonaise Brillante
Op. 22 précédée
d'un Andante spianato



Miracle de la vie
tel tu es ;
tu avances 
   pure et déterminée
sur la route d'un destin
incertain.
Puisse demain 
te conduire
vers des choix qui
de partage en offrande
seront d'une âme simple
et belle et lumineuse
le don d'amour
à l'humanité.

dimanche 13 mars 2011

FREDERIC & NATACHA

Nocturne en Do# Min
Nocturne en Mi Min




Nocturne en Mib Maj op.9 n° 2
Nocturne en Do Min op. 48 n°1







mardi 8 mars 2011

LE PAYS DE MES CHIMERES

******
Ecrire
Pour qui
Qu'importe
Pour la beauté des mots
La paix de l'âme
Vivre l'instant
Où naîtra
Unique
Infaillible
Le trait
Qui atteindra
La cible
***
*******
***
Jardin secret
Profond tombeau
Où s'enterrent
Les souvenirs
De mes amours
Crépusculaires
*********
***
*********
Inventer des soleils
quand ils boudent votre ciel
accueillir humblement
leurs pâles rayons
et sourire à l'ombre naissante
qui s'étend sur vos rêves
quand le soir tombe sur l'horizon.
***************
*******
***********



mardi 1 mars 2011

Je vous emmène en voyage à Nicosie ...

Capitale de Chypre, Nicosie est une ville pleine de charme, où la communauté arménienne, quoique restreinte (2000 âmes environ) est tout de même très active.


Nicosie

Je dois à Simon Aynedjian (Gibrahayer Magazine, sur le net) d'avoir pu découvrir des quartiers chargés d'histoire. Je voulais voir La fondation des frères Melkonian :


Les mécènes fondateurs de l'école : les frères Melkonian





Un détour pour ...




...rendre visite au cimetière arménien ...

... à l'église arménienne,



 une école à proximité


lieu de mémoire


et khatchkar
(croix de pierre)


Puis, Simon me conduisit dans la zone "interdite" de Nicosie,  côté turc :




Vous avez dit "interdit" ?


Simon explique a sa petite fille l'histoire de sa famille
"C'est ici la maison de tes grands-parents, celle où je suis né. 
Nous avons dû l'abandonner (encore)  pour fuir la guerre civile entre Grecs et Turcs ..." 


tentative pour faire disparaître les traces des occupants d'alors (arméniens chypriotes)...



Détournement des lieux sacrés de leur nature première
(une église arménienne)

Et, dans le no man's land de Nicosie, tout est resté en l'état, plus de trente ans après les hostilités, à l'abandon 






En flânant dans les rues



dans le jardin d'un monastère 


derrière les grilles, le Musée Byzantin


ruelle aux maisons pittoresques, à balcons fermés, 
typiques de l'architecture héritée de la domination britannique (1878-1960) 


la maison d'un céramiste





vitrine pour touristes amateurs d'icônes 



Ici, de la monnaie et des billets anciens ...


maïs à grignoter en se promenant le soir


stands pour amateurs de sandwichs ...à emporter.


Je me suis sentie un peu chez moi, finalement


même si je ne bois pas d'alcool


Ah ! Les cerises : alors oui !



ESCAPADE DANS LA REGION DU TROODOS



Massif du Troodos


Tombe de Mgr Makarios




Magnifique Monastère de Kykko
blotti dans un écrin de verdure ...


tandis que notre chauffeur, blasé, patiente


il faut tout voir ...







... je n'ai pas parlé des petites ruelles de Nicosie où l'on trouve de vieilles boutiques qui ont l'air d'être là de toute éternité et que j'ai aimées aussi parce qu'elles me rappelaient celles qu'on peut voir à Yerevan : galeries de tableaux poussiéreuses qui gardent intact leur charme d'antan, petits magasins dont celui d'articles de bureau où j'ai acheté quelques cartes postales - ça se fait -  à un délicieux vieil homme très galant qui a pris plaisir à me dire quelques mots en Français !

Je reviendrai ...
(Juin 2007) 

****************

Octobre 2011 - Je suis revenue,
 car je suis fidèle à mes engagements. 

Une visite au Musée archéologique de Nicosie 
et quelques clichés (bien que ce fut interdit ...)
en marqueront le souvenir.

Ces quelques clichés accompagnés d'explications
ne pourront vous donner qu'un infime aperçu des
innombrables trésors répartis dans d'immenses salles
que compte le très important et riche Musée de Nicosie. 


Petites statuettes - calcaire (IIIe s. av. J.-C.)


 Sphinx de Karpasia - Calcaire (IVe s. av.J.-C.) 


Sanctuaire de Ayia Irini - Chypro-archaïque I 
(VII-VIe s. av. J.-C.)
qui comporte 2000 figurines en terracota. 
Une découverte de la Swedish cyprus Expédition en 1929


Fragment en calcaire d'une corne d'abondance
avec un entrelac de serpents.
 Epoque romaine I (50 av. j.-C. - 150 ap. J.-C.)
  Temple de Soli


Objets rituels dont un vase (au fond) en forme de chèvre avec des cornes stylisées formant une anse - Chypro-géométrique I (de 1050 à 750 av. J.-C.)


Petits bronzes d'Enkomi
(XIIe s. av. J.-C.)



Unique bougeoir  d'encens (en trois parties) trouvé
 dans une tombe à Paléa-Paphos (XIe s. av. J.-C.)


Statuette en bronze du dieu cornu.
Enkomi (District de Famagouste), Bronze Récent III 
(XIIe s. av. J.-C.)


Statuette en bronze d'un dieu barbu portant 
un heaume à cornes. Enkomi. Bronze Récent III
(1230-1050 av. J.-C.) 



Statue restaurée en bronze de Septine Sévère - 2 m 08
 (début du IIIe s. ap. J.-C.)

(Note toute personnelle : l'envers vaut l'endroit !)


Statue en marbre d'Aphrodite (Vénus)
 de Soli (District de Nicosie), du type de celle de Cyrène. 
Epoque romaine I (Ier s. av. J.-C.)


Eros endormi - marbre - Paphos
( IIIe s. ap. J.-C.) 


Tête en marbre d'Artémis (Diane),
 déesse de la chasse et des forêts.
Néo-Paphos, Epoque romaine (150-250 ap. J.-C.)

******

Un aperçu qui vous donnera peut-être le désir
d'en savoir davantage ...