samedi 7 janvier 2012

AU MEMORIAL LYONNAIS ... un poème de MARC NICHANIAN


"La seule chose qui puisse faire office
de preuve, c'est l'impossibilité de
témoigner et de prouver, le silence de
celui qui ne parlera jamais, plus jamais,
de sa propre destruction."

Marc Nichanian


 *****

Je me souviens de ce jour
où le coeur glacé d'une peine si profonde,
lourd d'un désarroi insurmontable,
j'ai déposé au pied de vos tombes
quelques tulipes, 
comme l'ultime acte d'amour
dédié à votre mémoire
 qui me lie à jamais
à votre martyr
Ô malheureux peuple arménien
Ô ma patrie

Dzovinar

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar