lundi 5 mars 2012

Plus jamais

Dzovinar-Pastel

Plus jamais
des mots qui sonnent comme un glas
Plus jamais
espoirs que l'on remise pour toujours
Plus jamais
Désirs que l'on confie aux tombes des secrets  
Plus jamais
renoncement à ce qu'on aimait
Plus jamais
Un vide que plus rien ne viendra combler
Plus jamais
Juste un poème
Plus jamais
encore un chant
plus jamais
 une dernière musique
 pour souffrir
de l'oubli
interminable

Dzovinar

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar