mardi 24 avril 2012

C'ETAIT NOTRE VIE ...


Tableau d'un peintre arménien (au "vernissage" - Yerevan - Arménie)

******
Que de nos coeurs déchirés
s'élèvent nos voix pour clamer
par delà les sombres horizons
que nous sommes ici
les survivants d'un peuple
que rien n'a pu détruire.
Nous avons reçu tous les coups,
subi ce qu'aux bêtes sauvages
l'homme n'oserait infliger.
Mais de l'abjection d'un crime
si longtemps  nié
par ceux-là mêmes
qui l'ont commis
naîtra bientôt, implacable 
et terrible, toute la vérité 
éclaboussant de honte,
 à la face du monde,
dans ses moindres replis,
l'Etat depuis longtemps indigne d'y figurer.

Dzovinar

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar