jeudi 11 octobre 2012

Voir "Vie en diaspora"

Quand le destin s'amuse


"diguin Sophig"
(Madame Sophie)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar