samedi 2 mars 2013

EUGENE DELACROIX - 1798 -1863

 "Des fleurs en hiver" 
Exposition jusqu'au 13 mars 2013 


Un des plus beaux "nus" : celui peint par Eugène Delacroix

*******

Un reportage réalisé par Isabelle Yvos, ma fille (voir vidéo), m'a donné l'occasion d'aller à la rencontre d'un peintre qui a marqué son temps puisqu'il a été une source d'inspiration pour nombre d'artistes dont Manet, Cézanne, van Gogh et bien d'autres ...

                                                                                     (1)
                                  
                                             (2) 

Nous découvrons, sur la petite place de la rue Furstenberg à Paris (6e), le Musée National Eugène Delacroix (3), établi dans la dernière résidence du peintre. (2)

C’est en réalité une rue car le terre-plein central n’impose pas un sens giratoire. La placette est plantée de quatre paulownias qui, au printemps, lui confèrent un aspect particulièrement romantique qu’accentue l’éclairage nocturne d’un lampadaire à cinq globes.
Cet espace constituait à la fin du XVIIe siècle l’avant-cour du palais abbatial que l’on peut encore voir aujourd’hui en début de rue (1)


 (3)

 C’est aussi la jouissance d’un jardin privé qui l’incita à s’ y installer en 1857, enclos secret niché au cœur de l’îlot où le peintre bâtit son atelier 











 
Le jardin du musée Eugène Delacroix, que l’on découvre après avoir traversé la dernière demeure occupée par le peintre, constitue une des parties essentielles du musée, au même titre que les pièces de l’appartement ou l’atelier.
Annonce de l'exposition Delacroix, mais aussi Jean-Michel Othoniel et
 Johan Creten, qui se tient actuellement jusqu'au mois de mars 2013

26/04/1798 (naissance à Charenton-Saint-Maurice  -Val de Marne)
13/08/1863 (mort à Paris)

dont on dit que le père naturel aurait été un certain Talleyrand...

Eugène Delacroix a réalisé plus de 6000 dessins parmi lesquels de nombreuses études sur le thème de la nature. Tenir un carnet de dessins était pour lui essentiel : ses notes prises ainsi sur le motif lui permettaient de se souvenir d’une ambiance, des formes, des couleurs, de jeux d’ombre et de lumière...







Pour Eugène Delacroix, considéré comme le chef de file du Romantisme français, le Maroc fut terre d’éblouissement. A son retour, il ne peindra plus jamais de la même manière, et toute sa vie, il puisera dans le vivier de ses souvenirs.


                                                                                    Coffre (sunduk) (4)


Un artiste culte :

"Baudelaire, qui fait de Delacroix l’artiste moderne par excellence, s’assoie sur le banc de la place de Furstenberg pour guetter une sortie du peintre qu’il suit sans oser l’aborder ; Monet et Bazille cherchent à apercevoir, d’une fenêtre de l’immeuble voisin, son ombre aller et venir dans son atelier ; Manet demande l’autorisation de copier La barque de Dante (Lyon musée des Beaux-Arts ; New-York, Metropolitan Museum) accrochée au Louvre ; Fantin-Latour peint un Hommage à Delacroix (Paris, Musée d’Orsay) réunissant tout un petit cénacle d’admirateurs autour de l’effigie de Delacroix...."

Son impact sur les artistes de son temps : Van Gogh Cézanne Degas Manet Bazille Monet Fantin-Latour ...


Son atelier

Meuble à peinture


(Le coffre dont le détail apparaît sur la photo 4 )
Le Musée ouvre ses portes pour des cours de dessin qui se tiennent dans l'atelier.






Splendides représentations de la "période florale" 


 Toile de jeunesse où le peintre en devenir s'exerce en reproduisant les oeuvres
des grands maîtres pour parfaire sa technique d'un art qui ne souffre pas la médiocrité ...

OEUVRES GRANDIOSES ET CELEBRES

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A8ne_Delacroix#Ses_d.C3.A9buts_en_peinture_.281819-1821.29



 La Grèce sur les ruines de Missolonghi, (1826musée des Beaux-Arts de Bordeaux).
Tableau réalisé pour soutenir la cause grecque


La mort de Sardanapale
( Oeuvre unanimement rejetée par les critiques de l'époque...)



Le Combat du Giaour et du Pacha, peint par Delacroix en 1835 s’inspire d’un passage des contes orientaux de Byron publiées en 1814 sous le titre The Giaour, a fragment of a turkish tal.



La Liberté guidant le peuple ou Scènes de barricades

EUGENE DELACROIX INTIME


 Antoine-Marie Chamans, comte de Lavalette - Portrait de Joséphine de Forget, (...)

Joséphine de Forget, une lointaine cousine entretient dés 1836, une liaison amoureuse
qui va se muer en une affection profonde et durable comme en témoigne la lettre de
Delacroix du 21 août 1859 (musée Eugène Delacroix) : "Adieu, lui dit-il, chère amie et je dis plus , 
 seule amie".

Une de ses amis proches

http://www.musee-delacroix.fr/fr/les-activites/nouvelles-acquisitions/lettre-de-george-sand-a-eugene-delacroix-11-octobre-1846

Lettre de George Sand

Son goût pour l'écriture

http://www.musee-delacroix.fr/fr/les-activites/nouvelles-acquisitions/eugene-delacroix-alfred


Le manuscrit  "Alfred"

« Un peu d’insistance est nécessaire, et une fois la machine lancée, j’éprouve en écrivant autant de facilité qu’en peignant et, chose singulière, j’ai moins besoin de revenir sur ce que j’ai fait. » C’est ainsi que Delacroix confie à son Journal, le 21 juillet 1850, son goût pour l’écriture.


« Dans la peinture, il s'établit comme un pont mystérieux entre l'âme des personnages et celle du spectateur » disait-il. Une observation à laquelle je souscris sans réserve.

Et puis
« Si la solitude sépare, elle tranche bien des liens qu'on ne coupe qu'à regret, mais elle permet de plonger des racines dans ce qui est essentiel.  » ...

*******
 Vidéo réalisée pour le 150ème anniversaire de la
mort du peintre, par Isabelle Yvos

http://tval.cg94.fr/24818-eugene-delacroix-portrait.html


2 commentaires:

  1. Merci Dzovinar pour ce reportage. Un immense peintre, ses nus et bouquets de fleurs ont un parfum indéfinissable.

    bien amicalement

    RépondreSupprimer
  2. Découvrir l'univers d'un peintre est toujours une démarche qui procure d'intenses moments de plaisir et d'émotion.

    Avec mon amitié

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar