lundi 29 avril 2013

Petit Prince


Innocent jardinier
tu aimes les roses
en boutons
que tu veux voir éclore
leur prodiguant, sans compter,
tes soins attentifs, précieux.
Elles s'épanouissent alors
se croient uniques à tes yeux
exhalent leur doux parfum
pour te plaire, te séduire.
Dans leur candide vanité
elles ignorent encore
quand, une à une,
 tu les cultives avec amour 
 que tu veux qu'un jour,
rendues au monde,
elles l'illuminent  
pour sa grandeur, sa beauté.
 Ne crains-tu pas alors
probe jardinier
que les roses fragiles
que tu ne saurais
pour toi garder
puissent faner et mourir
en quittant à jamais
 le fertile jardin
 qui les a vu grandir.

Dzovinar









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar