jeudi 22 mai 2014

Spleen...

Ivan Aivazovsky-1899- Pleine lune

Je ne devrais plus écouter Mozart
et le Requiem 
ça me rend trop triste ...
Je ne devrais plus lire les poèmes
ils vrillent mon coeur 
Je ne devrais plus regarder films, vidéos
 génocide
ni laisser monter les larmes
Et puis la joie des autres aussi
laboure mon âme
 Mais alors, quoi ?
 Embarquer pour un voyage
 sans retour


Dzovinar



2 commentaires:

  1. Un tableau qui évoque Turner, pour moi, sans doute sa lumière...
    Pas de voyage sans retour, la joie des autres fait du bien, aussi !
    Bisous, Dzovinar.

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar