lundi 15 septembre 2014

Les affamés de la pluie - Denis Donikian

Gränsen de Erik Johansson


Les affamés de la pluie

Sont défoliés au lance-flammes
Mais leur âme

Ennemie de la nuit

Immortalise la mer

D’yeux dans les yeux

Quel foyer après les décombres

Quand sur la terre

Nourricière des ombres

Tombent des cieux

Des famines et des sels

Quand les murs sensuels

Jadis idolâtrés

Croulent sous trop d’étés.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar