dimanche 10 mai 2015

Poèmes : Le chant bleu - Désincarnée - N. Lygeros



Le chant bleu

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras


Avec le soleil dans la bouche, j’ai pris ton souffle
pour soulever la mer dans l’ancienne Théra
et retrouver ma source, le chant bleu.

Avec les mains liées, j’ai ressuscité seul
et au fil du temps la douleur a disparu
pour retrouver ma source, le chant bleu.

http://lygeros.org/articles?n=19512&l=gr


*****


Désincarnée


N. Lygeros

Traduit du Grec par A.-M. Bras


A notre Emilia


Tu protégeais l'église
comme la bougie dans le sanctuaire
parce que tu croyais au Christ
et que tu ne craignais pas les flammes.

Ainsi, tu as gardé la clé
comme si c’était une amulette
de l'armée barbare
conquérant cruel.

Tu peux mourir toi aussi
mais ton doux regard
est resté dans notre esprit
puisqu’il nous remplit l’âme.





*****




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar