lundi 31 août 2015

Le château de la mémoire - Au château du Temps - Nikos Lygeros

 Rhodes

Le château de la mémoire
N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Le château de la mémoire
portait des blessures de pierre
que seuls voyaient les combattants
puisque les autres ne savaient même pas
qu’ils étaient libres grâce à cela
et à la résistance des hommes
prêts à mourir
pour sauver la croix
et à briser l'ancre
qui voulait apporter une lune rouge
là où ils ne connaissaient que 
le soleil de la justice
et les cigales de l’été
parce que ces deux-là ne pouvaient cesser
ainsi fut fait
et l'invasion mourut
car les croix avaient gardé la mer
et n’avaient craint les barbares
qui voulaient prendre le bateau de pierre
pour qu’il deviennent une porte
mais les livres gagnèrent
en raison de Son oeuvre
sans compromis
avec des combats diachroniques seulement.

*****

Au château du Temps
N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Au château du Temps nous avons réalisé
que la vérité était différente
car nous avons découvert une ville fortifiée
une humanité poliorcétique
une civilisation stratégique qui connaissait
le danger de la barbarie
et qui dès le début s’était préparée à combattre
non seulement pour la survie de la tradition
puisqu’elle savait le sens de ce mot
après le deuxième siège de Rhodes
mais pour la suite de l’oeuvre
qui ne s’arrête jamais sur des obstacles
mais les incorpore pour construire
rues et églises
qui protège après de la destruction systématique
via les murs de la justice
puisqu’ils fonctionnent comme bouclier
pour ceux qui savent tenir des épées
sans jamais les laisser
après avoir entamé un conflit militaire
jusqu'à ce qu'ils gagnent ou qu'ils meurent
toujours la croix en main
pour l'Humanité
et le Temps.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar