vendredi 18 septembre 2015

La confession du voyou - N. Lygeros




La confession du voyou


N. Lygeros



Traduit du Grec par l'auteur



Là où j'ai touché la terre



j'ai trouvé seulement des pierres dures



mais je n'ai pas pleuré,



il n'y avait pas d'épines.



Entre les fleurs



je n'ai pas choisi la couleur



et je ne les ai pas volées,



elles étaient toutes rouges.



Et maintenant que cette putain de société



a creusé ma tombe



je veux ma pierre



et mes fleurs rouges



même si on me coupe à l'aube.



*****


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar