samedi 26 septembre 2015

Trois nouveaux poèmes de Nikos Lygeros

Tu ne sais pas ce que tu demandes

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Tu ne sais pas ce que tu demandes
mais cela n'a pas d'importance
car de cette manière
il existe des mots
qui remplissent
les feuilles
de l’avenir
sinon sans toi
les pensées
n’auraient pas
de témoin
et personne ensuite
ne pourrait 
lire
ce que tu n’as pas demandé
parce que tu pensais 
qu’ils ennuient
alors qu’ils luttent
contre l'oubli
pour devenir mémoire.


*****

Pour la liberté

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Pour la liberté
prends l'épée
et s’il est
trop tard
parce que le plus
est nécessaire
pour la suite
qui attend
déjà depuis l’avenir
ainsi toi
avec le mouvement
tu crées
un acte
de protection
autrement les innocents
mourront
sans gardes
parce que tu n’auras pas osé
soulever
le bouclier.

*****

Avec les mains

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Avec les mains
en croix
il ne s’est jamais
assis
et pourtant
ils les ont clouées
seulement et seulement
pour qu’il arrête
l’oeuvre
mais 
il la continue
imparablement
parce que personne 
ne peut 
blesser
la lumière
qui est née
à travers le temps
pour l'Humanité.

*****



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar