jeudi 19 novembre 2015

Les fleurs et les bougies - Bleu - Il ne suffit pas - Fluctuat nec mergitur -

Les fleurs et les bougies

N. Lygeros


Les fleurs et les bougies,
mon petit bonhomme,
sont là pour nous protéger
et pour nous rappeler
les nôtres
aussi ne crains rien
tu n’as pas besoin
de changer de maison
tu es bien ici
en France
car nous protégerons
les innocents
contre la barbarie
puisque la liberté
l’égalité
et la fraternité
sont aussi là pour eux
et pour toi !

*****
Bleu

N. Lygeros

Bleu
Blanc
Rouge
trois 
couleurs
pour 
une
Nation
qui
n'oublie
jamais
son peuple
surtout
quand
il est
blessé
par des barbares.

*****
Il ne suffit pas

N. Lygeros

Il ne suffit pas
de chanter
marchons
pour marcher,
il faut marcher
même blessé
pour montrer
aux autres
comment continuer
en chantant
car le combat
montre à tous 
la valeur
de l'acte
qui devient 
l'hymne
d'un peuple

*****
Fluctuat nec mergitur

N. Lygeros


Fluctuat nec mergitur
écrivait la devise
du Paris d’antan
seulement maintenant
son sens
est devenu
encore plus profond
en raison
de la blessure
infligée
à l’innocence
mais aussi
de la résistance
d’un peuple
qui n’oublie pas
sa dignité
et se prépare
à combattre.

*****

L'erreur terroriste

N. Lygeros


L’erreur terroriste consiste à penser qu’il constitue un état simplement parce qu’il l’a décidé. Il confond état de terreur et état. Personne n’accepte de plein gré cette décision et un régime de terreur ne représente pas nécessairement un état. Quant à attaquer un état démocratique dans son ensemble, c’est commettre une autre erreur et cette fois de nature stratégique. Car si des victimes d’actes terroristes ne peuvent rien faire, il n’en est pas de même pour la France. En effet, celle-ci ne peut être une victime car elle se doit de défendre des innocents et de lutter contre la barbarie. Car la France ne peut simplement subir sans protéger les siens. Aussi s’en prendre directement à un pays revient à provoquer une infrastructure capable de riposter grâce à sa puissance de feu en tant qu’armée. Ceci est d’ailleurs confirmé de manière concrète par les premières frappes des chasseurs-bombardiers français mais aussi le départ en mission du porte-avions Charles de Gaulle. Ainsi les attaques barbares ont provoqué la contre-attaque de la démocratie qui ne peut rester indifférente à la mort des victimes à Paris. Il faut donc réaliser que cette erreur terroriste représente un acte irréversible pour Daesh puisque cette fois, la cible est clairement définie car il n’existe plus de flottement diplomatique. Les attentats ont donc des répercussions et celles-ci ne font que commencer. Ainsi l’erreur stratégique qui consiste à revendiquer de manière globale une opération tactique engendre un phénomène extrêmement négatif non seulement pour le fief de Daesh mais plus généralement sur ses ambitions.

*****
Coalition franco-marocaine

N. Lygeros


Dans la lutte contre le terrorisme et spécialement à la suite des attentats de Paris, nous voyons de manière effective un soutien marocain au niveau de la police française d’investigation. Nous pouvons en déduire que cette aide est particulièrement précieuse puisque sa présence a été jugée nécessaire dans le cadre des deux assauts qui ont été livrés contre les cellules terroristes. Il est évident que le Maroc a pris position dans cette lutte qu’il connait de manière directe sur son propre territoire. De plus ses connaissances sont très utiles en matière de réseaux qui sont traversants. Il est donc important de voir de façon explicite cette coalition franco-marocaine dans ce contexte extrême en termes de pertes humaines. Cette approche qui ne semble pas évidente, montre son efficacité dans les faits et pas seulement conventionnellement. La France qui se trouve dans cette situation difficile a besoin de ce soutien pour venir à bout des terroristes qui se sont infiltrés au cœur de la capitale. Aussi nous pouvons comprendre combien les deux états sont proches vis-à-vis de leurs positions respectives. Il s’agit en d’autres termes, d’un mix stratégique qui est opérationnel au niveau des structures de sécurité. De manière plus globale, cela permet de saisir combien le Maroc est sensible au problème de la démocratie et combien lui-même considère que le terrorisme constitue un acte barbare. Cette coalition ne se fonde pas sur la religion mais sur l’humanité d’une relation entre les deux pays qui ont une vision commune dans ce cadre bien spécifique. Cela montre aussi qu’une coopération entre les deux pays n’est pas un vain mot car cette fois, nous parlons de victimes et de morts.

*****




2 commentaires:

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar