mardi 24 novembre 2015

Nouveaux textes et poèmes de Nikos Lygeros

Nikos Lygeros - Valence (France) Novembre 2015

L'anti-exégèse est une négation de la tradition

N. Lygeros


Contrairement à ce que pensent certains une interprétation littéraliste ne peut constituer une mouvance traditionnaliste. En réalité, nous avons un oxymore dans cette expression et c’est pour cette raison que cette approche est antinomique. Tout le processus wahhabiste représente non pas une tradition comme le salafisme avec lequel on le confond à tort mais une négation de la tradition musulmane. En effet, le wahhabisme considère toute interprétation comme impie, et de ce fait, efface plusieurs siècles de travaux théologiques sur le Coran, comme si toutes ces études n’avaient aucun sens en matière de religion musulmane. Pire encore, cette tradition dans son ensemble est jugée et condamnée. Seulement nous devons réaliser que par ce biais et cet effacement de la mémoire collective, même si cela reste dans un premier temps sur le plan religieux, constitue un travail préparatoire de génocide de la mémoire qui peut conduire dans les faits à un génocide littéral dans le sens où nous voyons la mise en place de la classification, de la symbolisation, de la déshumanisation, de l’organisation, de la polarisation, de la préparation, de l’extermination et enfin du déni qui représente les huit étapes de la construction d’un génocide. Ainsi, si la communauté musulmane se laisse faire sans réagir elle ne sera pas seulement victime de cette situation mais sera aussi considérée via l’échec de la résistance de ses théologiens comme un véritable collaborateur de cet effet dévastateur qui vise tout le monde et en particulier les gens du Livre.

*****

Des postulats dogmatiques aux crimes

N. Lygeros


Un des points clefs que nous devons réaliser dans le cadre de l’étude du comportement wahhabite, c’est la transformation d’une donnée considérée comme religieuse en acte contre les hommes. En effet, le substrat est relativement simple puisqu’il est de facto littéraliste aussi aucune polysémie ou métaphore n’est admise. Cela conduit naturellement à une forme inacceptable de sacrifice comme les attentats suicide. Cela n’est pas sans relation avec le refus de toute intervention de la notion de saint. Ainsi le culte des saints est tout simplement interdit. Cette position amène à la destruction des lieux saints et celle-ci est considérée comme un acte de foi. De plus, comme il se base sur l’abjuration des quatre écoles de jurisprudence sunnite, il part du principe que chacun peut interpréter sans aucun intermédiaire surtout s’il est érudit, le texte sacré et les lois coraniques. A partir de cet ensemble, tous ceux qui ne croient pas à ces postulats dogmatiques sont considérés comme des mécréants dans le meilleur des cas et comme des apostats dans le pire. La conséquence directe de ce point de vue est très claire. Contre eux tout devient licite. Ainsi les pillages, les viols, les assassinats, les meurtres de masse et les actes terroristes ne sont pas considérés comme des crimes qui comptent. De même, en ce qui concerne les sanctions, dans les peines courantes nous trouvons : les flagellations, les amputations, les lapidations et les mises à mort par décapitation. Cette dernière d’ailleurs peut être suivie d’une crucifixion puisque celle-ci peut être ordonnée par le tribunal afin que le corps soit exposé en public afin de créer simultanément de la dissuasion. Si nous ajoutons à tout cela que le wahhabisme interdit toute pratique de toute autre religion et spécialement celle des Gens du Livre, alors nous comprenons tous à quoi nous en tenir.

*****
Pour avoir un choc

N. Lygeros

Pour avoir un choc
de civilisations
il faut au moins
deux d'entre elles
mais s'il n'en existe
qu'une seule
car l'autre est la barbarie
la configuration
est radicalement différente
et le mode opératoire
n'est plus le même
car il s'agit
de sauver l'Humanité
d'une attaque
destructrice
sans volonté
de construire
mais uniquement
d'annihiler.

*****
Un génocide

N. Lygeros


Un génocide
se prépare
à l'avance
il ne se construit pas
dans l'instant
par conséquent
il existe
des signes
avant coureurs
qui permettent
aux spécialistes
de prévenir
les hommes
avant le début
de l'extermination
proprement dite
aussi sois vigilant
toi aussi
pour aider.

*****








2 commentaires:

  1. Les 2 poèmes de Nikos Ligeros sont beaux car simples et tragiquement "évidents" ! Avec des mots du quotidien on peut faire de beaux poèmes faciles à comprendre et dépourvus de pédantisme ... Je suis le premier à commenter et souhaite que beaucoup soient assez curieux pour me suivre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Claude. Je crois aussi qu'un poème doit pouvoir être compris et ressenti surtout, par tous les lecteurs. Maintenant, on peut toujours "jouer" avec l'intellect avec des poèmes les plus hermétiques possible ! Mais ce n'est pas ma tasse de thé, évidemment !! Bises

      Supprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar