mardi 19 janvier 2016

Lettre ouverte à Jean-Louis Debré - Claire Bazy-Mallaurie - Nicole Belloubet - Guy Canivet -Renaud Denoix de Saint Marc - Jean-Jacques Hyest - Lionel Jospin - Nicole Maestracci et François Hollande - Manuel Valls

ANTI-ARMENIANISME ?

Si ce n'est pas le cas, c'est bien imité !
  

A propos du jugement rendu le 8/01/2016 par le Conseil Constitutionnel d'une audience concernant la QPC n°2015-512 OPC  

Les débats rondement menés n'en doutons pas par J-L Debré, digne successeur de Robert Badinter, ont en fait largement occulté la préoccupation essentielle objet de la QPC- relative à la loi de pénalisation de la négation du génocide des Arméniens. On voit évoquer tout au long des "Attendu"  le génocide des Juifs : qu'est-ce que ça vient faire ici ?
Le génocide des juifs n'est-il pas reconnu, réparé, depuis belle lurette ? Faut-il encore le citer de manière prioritaire, comme si rien d'autre ne pouvait poser problème, au point de réduire à la portion congrue le vrai motif de la QPC, à savoir la loi de pénalisation de la négation du génocide des Arméniens, et des génocides rappelés dans les énoncés  ?  

Or, ce qui me pose problème, à moi, descendante d'un peuple génocidé, c'est de constater que la France toute acquise au génocide des Juifs, s'est laissée manipuler par les instances  juives au moment de la ratification de la proposition de loi de 2012 qui avait pourtant franchi la barrière de la Chambre des Députés, puis du Sénat : Robert Badinter a alors pesé de tout son poids pour faire capoter la ratification en sortant de sa manche précipitamment le "conseil des sages" coupant court, en usant d'argumentaire spécieux, à ladite ratification !

L'arrêt du 8  janvier 2016 aura donc connu le même sort !

Honte à la France et à sa parodie de Justice, capable de partialité pour plaire à ceux qui la manipulent sans vergogne (hormis certains Juges capables de liberté de décision), une France qui se dévalorise en jetant aux orties les principes dont elle s'est toujours enorgueillie, dont elle avait fait un emblème "Liberté, égalité, fraternité"...Une France qui n'est plus celle que j'aimais et respectais.

Et que l'on ne vienne pas me taxer, pour me clore la bouche, d'antisémitisme !

J'ai des amis juifs que je respecte car ils sont respectables, que j'aime, car ils le méritent - je ne m'en prends pas à la communauté juive dont les souffrances passées sont si proches des nôtres, et qui n'est pour rien dans la ségrégation éhontée et méprisante envers les Arméniens pratiquée par les "décideurs" des hautes sphères qui, eux, ne respectent rien et qui, par leur comportement imbécile, participent bien davantage à l'avancée probable  de l'antisémitisme ! 

Dzovinar Melkonian à :

 Jean-Louis Debré - Claire Bazy-Mallaurie - Nicole Belloubet - Guy Canivet -Renaud Denoix de Saint Marc - Jean-Jacques Hyest - Lionel Jospin - Nicole Maestracci

et François Hollande, Manuels Valls 
            


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar