lundi 29 février 2016

La sangle d'épicéa - La grande entrée - Sans te bousculer - N. Lygeros


La sangle d'épicéa

N. Lygeros

La sangle d’épicéa
que tu vois
tout autour
du Mont d’or
n’est pas seulement
un précieux luxe
mais un souvenir
d’une époque
où les hommes
ne pouvaient descendre
vendre leur lait
et pour faire
leur fromage
qui avait tendance
à s’étaler,
ils le sanglaient
pour le maintenir
en forme
mais aussi
pour le partage
des arômes
entre le bois
et le goût
du palais.

*****
La grande entrée

N. Lygeros

La grande entrée
au bout du chemin
n' est pas une rêverie
mais un souvenir
que nous ne pouvons
oublier désormais
car chacun de nos pas
rappelle le sens
d' un devoir passé
que le temps
ne peut plus changer
car il appartient
à notre histoire
et à notre futur
comme les stigmates
dans les paumes du Christ
aussi ne tente rien
pour les enlever
car nous avons appris
à vivre avec ces blessures
sans nous plaindre
car nous avons compris
qu' il s' agissait d' une étape
dans l’évolution
de notre passion.

***** 
Sans te bousculer

N. Lygeros

Sans te bousculer
je me lève 
pour partir
sans me retourner
car le choix est pris
et il ne t’appartient plus
puisque le temps
en a décidé autrement
car personne d’autre
ne peut mener cette mission
jusqu’au bout
en raison du sacrifice
désormais nécessaire
pour comprendre
le reste d’une vie
qui perdait son sens
sans l’accomplissement
de l’acte sacré
aussi ne me retiens pas
tu peux rester
dans cette société
sans t’éloigner 
car je te protégerai
avec les autres.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar