mercredi 9 mars 2016

Si tu es - Si tu es mort - La révolte des Zanj - N. Lygeros


Si tu es
N. Lygeros


Si tu es 
comme la terre
qui reçoit
tous les maux
mais qui ne donne
que le bien,
comme le nuage
qui déverse
partout sa pluie
sans exception,
alors que tu es
comme le maître
qui a le cœur
rempli de pensées
justes
qui ne voit
la pièce d’or
que comme la motte
de terre
sans diminuer 
la valeur des choses
car il sait
qu’elles appartiennent
à la nature
de l’Univers.

*****
Si tu es mort
N. Lygeros


Si tu es mort
crucifié
poète soufi
c’est que tu as osé
parler en public
et affirmer
que tu étais
la vérité
et cela 
ne te fut pas
pardonné
par les fanatiques
qui ne pouvaient
lire tes poèmes
sans entendre 
tes idées mystiques
qui influençaient
les hommes
qui croyaient
en l’océan 
de la divinité
dans lequel
tu t’es fondu
sans retour.

*****
La révolte des Zanj
N. Lygeros

La révolte des Zanj
n’est pas tombée
dans l’oubli
des hommes
car nous savons
que son but
n’était que la liberté
puisque l’esclavage
insupportable par nature
bafouait la dignité
aussi cette lutte
toujours juste
appartient
à nos souvenirs
même si elle
ne put aboutir
complètement
à la libération
en raison du pouvoir
toujours implacable
avec les hommes
car il ne voulait 
que des esclaves.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar