samedi 16 avril 2016

Tristesse



Dans ce monde 
que l'harmonie fuit
nous essayons de vivre
de construire quand même
pour d'autres lendemains
mais le coeur n'y est plus.
Que de tristesse et de pleurs
tandis que fleurit le lilas.

Dzovinar

4 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est de plus en lus compliquer d'espérer !
    Très beau dessin et mots très forts.
    Batchigs ma belle

    RépondreSupprimer
  2. Très beau, très triste. Oui le coeur n'y est plus, pourtant l'espoir ne meurt jamais complètement.

    RépondreSupprimer
  3. Oui - Nous gardons toujours quelque part au fond du coeur une petite lueur d'espoir. Sinon, comment continuer.

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar