jeudi 18 août 2016

DE MOSCOU A SAINT-PETERSBOURG - MANDROGUI

Quittant le Lac Onega par l'écluse haute (14 mètres), le bateau poursuit sa route sur la rivière Svire pour atteindre Mandrogui (ou Mandroga, c'est selon)










Ce village "à la russe" semble aménagé uniquement à des fins touristiques : boutiques de souvenirs, démonstrations d'artisanat, musée de la vodka, isbas-hôtels, isbas-restaurants ... Un décor quelque peu artificiel qui lui vaut le sobriquet de "Rousski Land".

Situé entre les lacs Onega et Ladoga, il fut reconstruit en 1996 sur les ruines de l'ancien village de pêcheurs brûlé pendant la 2e guerre mondiale. Il fait revivre néanmoins les traditions populaires de la Russie du XIXe siècle à travers ses isbas en bois et ateliers d'artisanat. 



L'artisan travaille le bois de bouleau dont il me montre la structure - une sorte de mille-feuille très finement superposée





Minutie et précision

En quittant Mandrogui, et la rivière Svire, soir sur le Lac Ladoga


2 commentaires:

  1. à l'époque il y avait une escale technique vers cet endroit un village (?) assez misérable avec qq maisons où on emmenait les "touristes" "parler" avec les habitants de la vie en Russie !!! on nous recommandait de laisser qq pièces pour dédommager notre hôte.
    vu l'ensemble misérable de l'époque on le faisait volontiers honteux de paraître si nanti.

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar