jeudi 22 décembre 2016

La Cour de Justice de l'Union Européenne remet le Polisario à sa place - N. Lygeros



La Cour de Justice de l'Union Européenne
 remet le Polisario à sa place

N. Lygeros


La Cour de Justice de l’Union Européenne avec son arrêt a infirmé l’arrêt du Tribunal du 10 décembre 2015 qui avait conclu à l’annulation partielle de l’Accord agricole entre le Maroc et l’Union Européenne. Cela permet d’une part de remettre le Polisario à sa place puisqu’elle rejette comme irrecevable son recours et d’autre part d’ouvrir la voie à un échange réel et effectif entre l’Union Européenne et le Maroc. En donnant raison au Conseil de l’Europe, la Cour efface tout obstacle fallacieux et juge que l’affaire n’appartient plus à la Justice mais à la création d’une nouvelle entité entre les deux structures. Cette coopération montre de manière on ne peut plus claire, que nous avons désormais libre champ pour entreprendre une politique d’avenir dans le domaine agricole et celui de la pêche maritime. Cela prouve d’une part que la Cour de Justice de l’Union Européenne reconnaît l’intégrité du Maroc dans sa globalité et d’autre part son droit de gérer ces domaines sans aucun obstacle. Les conséquences de cet acte, c’est aussi la démonstration de la non représentativité du Polisario quant aux affaires des Provinces du Sud. Aussi il s’agit d’un changement de phase qui va dans le sens de la politique d’avenir du Maroc pour l’ensemble du continent africain en relation avec le continent européen. Il s’agit en somme d’un soutien indirect à la stratégie d’envergure du Maroc et de sa réintégration dans l’Union Africaine, puisqu’il représente un partenaire de choix aussi pour l’Union Européenne.

*****





Pages antérieures (1 - 2 ) textes et poèmes (suite)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar