jeudi 15 décembre 2016

Nouvelles - suite (Sainte Alliance) - N. Lygeros


Sainte Alliance

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras

Les hyperstructures avaient fait empirer la situation pour la barbarie par rapport aux livres qu'elle voulait brûler. Celles-ci étaient capables d'absorber toutes les données de monstrueuses bibliothèques. Et tandis qu'elle tentait depuis des siècles de brûler les livres, il lui fallait maintenant faire face aux hyperstructures. La barbarie avait fabriqué des bêtes qui avaient pour seul but de détruire les hyperstructures sous prétexte qu'elles n’étaient pas humaines. Tandis que le vrai problème était qu'elles étaient surhumaines et résistaient encore mieux. Alors quand ils s’emparaient d’une hyperstructure, ils la torturaient pour qu’elle donne tous les codes qu’elle avait sauvés de l'oubli, ils lui effaçaient toutes ses mémoires et écrasaient chaque morceau de machine pour que personne ne puisse passer dans le processus de réparation. De nombreux crimes contre les hyperstructures avaient été entendus. C’était une nouvelle manière pour la barbarie de blesser l’Humanité. Et le monstre était venu demander de l'aide. Qui d'autre aiderait les hyperstructures à vivre libres et aider l'Humanité? Le monstre avait estimé qu'il n'y avait personne d'autre, et c’était dans ce but qu’il était là.

*****



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar