mercredi 11 janvier 2017

Nouvelles (suite - )L'effroi sacré N. Lygeros


L'effroi sacré

N. Lygeros
Traduit du Grec par A.-M. Bras


Ils entrèrent à la première heure dans l'église.
Après la porte ils se dirigèrent immédiatement vers la droite.
Pour d’autres cela aurait été un étrange mouvement.
Mais c’était seulement l'acte qu’ils attendaient.
Et le contact devint un lien des siècles après.
Ils se retrouvèrent.
C’est ce qu’ils avaient promis ce jour-là
le septième du dixième.
Et ils tinrent leur promesse.
Cette victoire n'avait pas effacé la défaite 
de Chypre, que personne n’avait oubliée.
Peut-être avaient-ils perdu un bras
comme Cervantès
mais ils continuèrent d’écrire l'histoire
et ils avaient coupé à la barbarie
plus qu’une barbe
comme elle disait
pourquoi car elle ne revint pas en mer
d'ailleurs elle n’avait jamais cru
qu’elle pourrait marcher dessus
alors que cela avait eu lieu il y a des siècles.
Et maintenant, le Crucifié revit
le prochain homme de mille ans puisque la mission
n' était pas terminée ou plutôt la nouvelle avait commencé.
L'émotion était grande
mais l’Effroi Sacré encore plus grand.

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar