vendredi 28 avril 2017

Suspension de mon compte facebook !



Quand un arménien**, paranoïaque, incapable d'entendre correctement mes propos, s'autorise à me "dénoncer" à Facebook comme  antisémite, et obtient la suspension de mon compte pendant 72 heures, car je suis sur la sellette, contrôlée, on peut s'inquiéter des proportions que peut prendre le fait d'émettre une opinion sur l'attitude d'Israël à notre égard, les arméniens ! 

Et si Trump, en Amérique, se contente, à défaut d'en savoir davantage, de répéter ce que d'autres présidents ont déjà dit avant lui à propos du génocide des arméniens, à savoir éviter le mot "génocide", ce n'est pas en raison de la seule "pression" turque - c'est bien naïf de le croire !

**< arménien ? Je me pose la question finalement - je pourrais croire à ces brebis galeuses qui viennent sur les forums, "prendre la température" afin de débusquer et mater les récalcitrants aux versions officielles savamment entretenues !>

En France, on peut rejeter avec des arguments plus que tordus, notre demande de pénalisation de la négation du génocide des arméniens - rejet rondement mené sous la houlette de Badinter, puis J-L Debré, enfin Fabius - troublant "hasard" tout de même - sans que cela ne dérange qui que ce soit ! Pas même les arméniens ! C'est incroyable !!!

Donc, mon compte facebook, est "suspendu" - Voilà encore   une occasion de se poser des questions sur le pouvoir bien ancré qu'exercent les instances israëlites pour faire interdire selon leurs critères, à leur seul avantage, tout ce qui pourrait démontrer l'arbitraire insupportable, inacceptable d'une telle situation. 

La négation de l'holocauste est l'objet de sanctions pénales : très bien. C'est justice.

C'est pousser trop loin, bien trop loin, le contrôle exercé sur les réseaux sociaux, au point d'attenter à une liberté d'expression soumise aux "dénonciations" calomnieuses d'individus paranoïaques, au cerveau dérangé, à l'affût de "commentaires" qu'ils jugent antisémites, sans la moindre objectivité - incapables qu'ils sont de porter un jugement serein -  des commentaires que j'ai formulées il y a quelques mois, qui ne concernaient nullement la communauté juive, mais un état, Israël, en sachant bien que j'aurais émis les mêmes critiques s'il s'était agi de n'importe laquelle des nations les motivant par leurs agissements répréhensibles ! 

A ce stade, cela s'appelle du terrorisme, qu'un état qui s'en plaint lorsqu'il en est victime, peut exercer sans état d'âme, sans devoir en rendre compte, lorsqu'il en a obtenu par instances interposées (stratégie machiavélique mais efficace) le droit inconditionnel   !

Dzovinar

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar