vendredi 2 juin 2017

La bonbonnière - La soupière - Le tcheurek - Dzovinar



Céramique turquoise
parsemée de roses,
dés qu'il t'a vue
d'émotion son regard
s'est voilé ;
c'est que tu contiens,
pour lui,
bien plus que des bonbons.
Quand sa main,
retrouvant les gestes d'autrefois,
a soulevé ton couvercle
d'émail verni,
ce sont les bruits,
les jeux, les ris, les voix
et les visages aussi,
que le temps a ravi,
tout ce qui
de son enfance bénie
reste gravé en son coeur
et qui, encore aujourd'hui,
apporte paix et douceur
quand, obéissant au rituel d'antan,
l'enfant , un homme maintenant,
soulève, comme sur un mystère,
le couvercle de la bonbonnière ...

*****

On dit de toi,
à cause de ton décor
trop chargé de roses
que ton style est rococo,
passé de mode, désuet ...
Peut-être, mais pour moi,
depuis peu je l'avoue,
tu es bien autre chose !
Petite soupière d'Italie,
que ma mère a trouvé jolie,
qui ne peut retenir
dans son antre ajouré
ni breuvages,
ni pensées,
je te garde désormais,
posée sur un napperon de dentelle,
afin que chaque jour qui passe
offre à mon regard
le plaisir de contempler,
souvenirs délicieux d'un autre temps,
la finesse et la beauté
de tes délicates roses pétrifiées.

*****

Les tcheureks *sarsapellihamov* !

Sur la table de cuisine,
sous les doigts experts
de grand-mère,
d'un mélange de farine,
d'ingrédients mystérieux,
naissent sous les yeux
de l'innocente enfance
que tout émerveille,
les fabuleux gâteaux de Pâques !
Ils sont nattés, 
en tresses épaisses,
enroulés en colimaçon,
attendant, sur la plaque farinée,
la touche finale,
 badigeon d'oeuf indispensable,
comme du Maître,
le dernier coup de pinceau,
 avant d'être enfournés.
Et quand grand-mère,
sous haute surveillance,
sort les tcheureks du four,
les minois enfantins s'éclairent !
Le miracle s'est opéré !
Les gâteaux vernis et dorés
comme des soleils
irradient de bonheur et de gaieté
promesses de joie sans pareil 
aussi longtemps que dureront les festivités !

*Tckeurek (brioche de Pâques)
* sarsapellihamov ! (sarsapelli  hamov)
 boutade signifiant : incroyablement bon !

*******

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar