samedi 22 juillet 2017

Parenthèse estivale ...

A Palma de Majorque 
ou plus exactement  El Arenal

 Prête au départ, petite chérie prend les devants : elle a trouvé un vol "moins cher", pour elle et sa copine - nous devrons prendre un autre vol tarif plein à cause des toutous ... 
ils sont anxieux nos petits trésors de ce qui les attend
et leur "mère" encore bien plus qu'eux !
Mais tout se passera très bien - après tout, il n'y a qu' une heure et demie de vol ...
Arrivées à bon port, un bel appartement très bien conçu, (grande terrasse sur le port très ventilée et c'est heureux car il fera très chaud), nous met de bonne humeur (clim partout, ça aide !)
vue imprenable sur le port
C'est là, qu'en ce qui me concerne, je passerai le plus clair de mon temps, la plage n'étant plus pour moi depuis longtemps déjà, un pôle d'attraction impératif - au contraire de mes petites chéries, qui, elles, y passeront le plus clair de leur temps, justement ... 
Le coût de la vie étant très raisonnable,  les restos de cette station  touristique(qui ressemble étrangement à Canet-plage en Roussillon) nous verront souvent, durant les  soirées où la température devient plus clémente











Pour varier les plaisirs, un couscous aux légumes (préparé par la mama du petit copain de petite chérie) nous réunit sur la terrasse de l'appartement - un couscous avec très peu de viande, selon notre nouvelle religion antispéciste que nous prônons, ma fille et moi (ma fille bien plus que moi) et à laquelle s'est soumise mama (à son grand dam très certainement) ...

Tout au long de la plage s'alignent les restos de plein air, tandis que sur le trottoir opposé, les boutiques en tout genre pour touristes, se côtoient de la même manière.
Et la vraie raison de ma présence : le bonheur de vivre auprès de mes chéries : Ma petite-fille,
ma fille
la copine charmante
et contempler près d'elles les couchers de soleil différents chaque soir mais toujours pleins de magie.
Nostalgie d'instants fugitifs
Que la vie soit douce pour vous, mes tendresses.
trois générations : grand-mère (100 % arménienne - comme dit un ami) - la fille (50 % arménienne) - la petite-fille (25 % arménienne....)


Ma belle, tendre, généreuse fille
et ses toutous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar