jeudi 3 février 2011

(PETIT) DRAME DE L'ENFANCE

Quand Luciné rentre de l'école, ce jour-là - elle a sept ans -
elle perçoit l'expression inhabituelle du regard que sa mère porte sur elle,
un regard qui dit : mon dieu, comment va-t-elle prendre la chose ...
Luciné s'approche de la cage où d'ordinaire, le couple de perruches,
des inséparables, s'ébattent en froissements d'ailes et stridents caquetages.
Mais, en cet instant, rien. Une perruche sur le perchoir ... Maman ? Je ne
vois pas l'autre ? Elle n'est pas dans le nid ...
*Balis, elle est morte ...
Oh, mais pourquoi ... et Luciné pleure, pleure !
Luciné, viens, nous allons essayer de comprendre pourquoi.
Et, comme Knar découpe un poulet qu'elle veut mettre à cuire,
elle ouvre en deux le volatile ... Alors, sous les yeux consternés de Knar et Lucine
apparaît un petit oeuf, prêt à sortir, que la perruche avait tenté d'expulser,
jusqu'à épuisement de ses forces,
sans y parvenir.

* Balis :  terme poétique arménien pour "mon petit enfant"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar