lundi 25 juin 2012

ORAGE ...





Aivazovski

Quand la foudre frappa
un violent éclair
une déflagration
de fin du monde
secoua le ciel serein
l'inonda
bleu électrique et
jaillissements de blancs
lumineux...
Une aube nouvelle,
nouvelle espérance,
se leva.

Bien plus tard
on vit le jardin
 dévasté.

Dzovinar



2 commentaires:

  1. Sur le peuple innocent
    frappe
    la calamité
    Sur le dominateur
    frappe
    le châtiment divin.

    Très amicalement

    RépondreSupprimer
  2. Mais dans l'âme troublée
    subsiste le doute.

    Avec amitié

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar