dimanche 31 août 2014

Le bel âge - Dzovinar


Ce n'est que lorsque l'on atteint
cet âge dit de raison
- qui varie suivant la nature de chacun  -
que l'on comprend
que jamais l'on ne change vraiment.
La capacité d'aimer, de souffrir,
d'être heureux ou malheureux
garde toute sa force.
On a simplement un peu plus d'expérience.
On a appris à surmonter les épreuves
 qui nous ont fait grandir
- car pour la joie, aucun effort n'est nécessaire !
Et puis,
on sait reconnaître l'essentiel, souvent.
Il a pu se produire que des rencontres
d'une importance majeure
vous aient ouvert des chemins inconnus.
On a compris que ces êtres là, 
 d'une intégrité rare,
que l'on respecte quels que soient leurs idéaux,
n'aspiraient qu'au seul bien de l'Humanité
bannissant de leur vie tout ce que 
le commun des mortels convoite :
pouvoir, domination, réussite matérielle ...

C'est un bel âge que celui-là
où l'on conserve l'appétit de la vie
malgré tout ...
 Mais ne le savent
 que ceux qui l'ont atteint. 

Dzovinar  

2 commentaires:

  1. Si j'ai bien compris, un très bon anniversaire, Dzovinar !
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ! Pas du tout ! LOL !
      Mais merci quand même ! L'anniversaire, après tous, ça peut être tous les jours !!! gros bisous et belle journée !

      Supprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar