mercredi 25 avril 2012

Ressemblance

L'un est brun
le regard noir
moqueur et doux
plus sombre encore
sous la colère : 
c'est le père.
L'autre est blond
l'oeil candide et bleu
les lèvres boudeuses
le visage rond :
c'est le fils.
Je les observe
et m'étonne ;
la nature est facétieuse : 
je cherche une ressemblance
une empreinte :
l'arc du sourcil ?
Non ;
la ligne du nez ?
Pas davantage ;
l'ovale du visage ?
Les lèvres ? Le sourire ?
Rien.
Ils sont complices pourtant
quand le jeu les rassemble ;
le petit se mesure au grand
dans des batailles de titan !
Les poings s'abattent,
les pieds volent !
L'enfant exulte de joie quand
Le feu aux joues
le regard brillant
il prend enfin l'avantage ...

Mon petit-fils est près de moi
nous regardons des photos ;
il veut tout voir de son père
qu'il vénère :
l'enfant, l'adolescent, l'adulte ...
Soudain, le regard qu'il lève vers moi
étreint mon coeur de tendresse :
je lis tout à la fois
amour, admiration, désespoir ...
- comme il est beau papa !
Je le serre contre moi
- comme toi mon petit, comme toi.

Dzovinar


5 commentaires:

  1. Bonjour

    Le fils deviendra père
    lui même engendré
    par une mère


    Très amicalement

    RépondreSupprimer
  2. petite modification : d'une mère

    Re amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très heureuse de votre intervention et fière de votre adhésion à mon blog.

      Très amicalement

      Dzovinar

      Supprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou un avatar. Amicalement,
Dzovinar