vendredi 4 janvier 2013

Mésange bleue


6 commentaires:

  1. Comme un souffle fragile posé sur la branche...un poème très doux Dzovinar. Comme ces matins calmes de janvier.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, comme tu dis si bien "ces matins calmes de janvier" où tout à coup, le quotidien reprend ses droits et l'ennui qui va avec !

    RépondreSupprimer
  3. Mon arrière grand-mère disait:
    "A sainte Luce saut d'une puce, aux rois saut d'un C'VA !" (d'un cheval...nous vivions den ch'nord!)

    Certes, les lumières artificielles des préparatifs de fête s'éteignent peu à peu mais nous marchons vers la très belle. Celle naturelle du soleil. Les jours vont rallonger maintenant et l'espoir de la reverdie en nos cœurs sommeille.
    Amicales pensées.

    RépondreSupprimer
  4. Belle mésange et bien belles paroles !

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Norma ! Année bien terminée ? Donc bien commencée ?

    RépondreSupprimer
  6. Va voir ma publication d'aujourd'hui, une surprise t'y attend...
    Année bien terminée, moins bien commencée (virus...)
    Bises.

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar