samedi 19 janvier 2013

HRANT DINK "LA LIBERTE DES COLOMBES"

EN HOMMAGE A HRANT DINK

 journaliste arménien de Turquie assassiné le   18/01/2007

DEVANT LE SIEGE DU JOURNAL "AGOS" QU'IL DIRIGEAIT A ISTANBUL

aL’année 2007 risque bien de m’être encore plus difficile que les précédentes. Les procès se poursuivront. D’autres commenceront. Qui sait à combien d’autres injustices je serai à nouveau confronté ? Mais en même temps, je tiendrai cette réalité comme ma seule garantie : oui, je peux me voir dans l’inquiétude et l’angoisse d’une colombe mais je sais que dans ce pays les gens ne touchent pas aux colombes. Les colombes peuvent vivre en plein cœur des villes, au plus chaud des foules humaines. Non sans crainte, bien évidemment, mais avec quelle liberté !"

H. DINK


*****************
 Sur la compassion universelle
Sur la compassion universelle
peu d’hommes peuvent parler 
car elle est tellement rare
qu’elle ne touche que certains,
ceux qui savent déjà mourir
avant même de naître
car ils appartiennent tous
à cette tradition ancestrale
qui transmet la lumière
même au sein du feu
par la conscience de la nécessité
d’œuvrer dans ce sens
pour supporter le poids
de l’Humanité dans le temps
malgré les horreurs
des différentes époques
aussi recherche dans la voie
non pas le but de l’améliorer
mais uniquement celui d’aider
pour transcender tes besoins
et apercevoir le dessein
que forment les schémas mentaux
depuis que l’Humanité pense.

Nikos Lygeros
                            

2 commentaires:

  1. Quel prix payé pour la liberté !
    Très bon dimanche, amitiés, je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie pour ta présence. Bon dimanche chère Norma.

      Supprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou un avatar. Amicalement,
Dzovinar