samedi 20 septembre 2014

Trois poèmes - N. Lygeros

Les montagnes européennes
N. Lygeros

Les montagnes européennes
s'enivraient de soleil
dès les premières heures
de la grande journée
pour se gorger de lumière
afin de lutter rudement
contre les ombres du froid
qui tentaient d'éliminer
toute trace de joie
dans les vestiges antiques
de notre mémoire du futur
afin de parvenir subrepticement
à l'effacement de toute trace
de notre civilisation
aussi prends garde à cela
si tu ne veux pas te retrouver
en train de collaborer
avec l'envahisseur barbare
qui attend la moindre occasion
pour exterminer les peuples
qui désirent plus que tout
vivre librement
sans les contraintes
des hommes de main
du pouvoir de l'oubli.


*****

Le siècle des légendes
N. Lygeros

Le siècle des légendes
n'est pas celui auquel tu penses
car il se cache
dans sa propre histoire
à l'abri de la barbarie
car il a l'intelligence
d'être sur ses gardes
pour traverser le temps
sans subir les atrocités
que tu as connues
il y a un millier d'années
lorsque le souvenir 
redevint mémoire
pour lutter contre l'invasion
qui refusait de voir
la continuité du savoir
à travers les âges.


*****

Garde en mémoire
N. Lygeros

Garde en mémoire
l'histoire de l'Humanité
pour ne pas te laisser
submerger par la barbarie
des horreurs des génocides
car nous devons lutter
encore et encore
sans relâche
si nous désirons vraiment
vivre libres et unis
tout en protégeant
les innocents et les victimes
des tortures et des atrocités
afin de suivre
les valeurs diachroniques
de notre essence
sinon nous risquons
de tomber dans l'oubli
avant même de mourir.

2 commentaires:

  1. Heureuse de votre passage, mais surtout, d'avoir contribué à vous faire découvrir un grand talent de notre époque.

    RépondreSupprimer

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar