jeudi 4 juin 2015

Poèmes Nikos Lygeros

Vincent van Gogh selon Nikos Lygeros


Si tu attrapes

N. Lygeros


Si tu attrapes
l'or bleu
de la Provence
dans le désert
où pousse le thym
tu réaliseras
un tableau olfactif
comme si Vincent
était revenu
avec des pinceaux
trempés dans les odeurs
de la garrigue
pour dessiner
l'ambiance locale
sans le dénaturer
puisque ce sont
ces éléments
fondamentaux.

*****
A travers le tableau
N. Lygeros

A travers le tableau
comme dans un miroir
tu pourrais imaginer
au-delà des cercles
peints par Dante
la douleur d'un peuple
qui avait résisté
tant d'années
à un génocide
sans pour autant
abandonner 
sa foi en l'humain
et la civilisation
même si les barbares
semblaient omniprésents
dans leur entourage
comme s'ils étaient
invincibles. 

*****
Prends le relais
N. Lygeros

Prends le relais
comme si tu étais
le dernier de la course
pour emporter
dans ton élan
le souffle du vent
qui dépasse
même les montagnes
pour atteindre
les plus hauts cieux
sans jamais
s'arrêter
tel un ouragan
qui aime tant
l'Humanité
qui s'envole
sans jamais 
blesser les hommes. 

*****
La flèche du paysage
N. Lygeros

La flèche du paysage
appartenait à l'église
et depuis des siècles
elle montrait le ciel
non pas pour s'éloigner
mais pour demeurer
auprès des hommes
même dans les instants
de grande douleur
où chacun pense
avoir atteint
l'insupportable
et pourtant l'autre
continue à l'aider
pour soulager
toute sa peine
car il est croyant
et habité par Dieu. 

*****

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar