jeudi 13 octobre 2016

Le ridicule ne tue pas - N. Lygeros

                                       


                                      Le ridicule ne tue pas

N. Lygeros

Si certains se demandaient encore si l’expression : le ridicule ne tue pas, est encore valable, et bien le Président de la République avec ses propos inconséquents et incohérents, est là pour nous prouver sa validité diachronique. En effet, il est intéressant dans un pays officiellement laïc, même s’il a un substrat chrétien, de mentionner que son symbole national qui provient de la Révolution, pourrait mettre le voile, sans faire de jeu de mots. Et ce d’autant plus à un moment où nous sommes en pleine campagne présidentielle puisque a priori tous les candidats font attention à ne pas commettre d’impair politique. Aussi dans le cadre même hypocrite, du politiquement correct, chacun des candidats évite de tomber dans un piège de communication. Mais ce serait oublier la grâce présidentielle, qui elle, se permet de passer outre cette contrainte pour s’exhiber à la manière de Louis XIV lorsqu’il était sur le trône pour lequel la plupart d’entre nous, pense à tort que seul le roi y va seul. Ainsi sa majesté, nous avons nommé, le roi imbu, annonce avec le plus grand des ridicules, qu’il ne voit aucun problème pour se voiler la face. Si seulement il pouvait le faire à son sujet pour nous éviter d’avoir à nous occuper encore une fois de lui ! Car même si le ridicule ne tue pas il n’est pas indispensable d’insister car nous parlons tout de même du chef de l’état. Cette fois, nous voyons clairement son état et cela suffit pour lui demander de nous tirer sa révérence. En d’autres termes, après une telle preuve d’intelligence du pouvoir, il est bon pour lui de faire une croix sur sa campagne et nous promettons de ne pas le dévoiler.

*****


VOIR ICI : pages antérieures 1 - 2 - 3 - 4

http://dzovinar.blogspot.fr/p/blog-page.html

http://dzovinar.blogspot.fr/p/la-page-de-nikos-lygeros-2.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quelques lignes signalant votre passage me feront toujours plaisirs. Si vous n'avez pas de blog, vous pouvez néanmoins poster un commentaire en cliquant sur "Anonyme" et signer de votre nom ou d'un avatar. Amicalement,
Dzovinar